Séance 8 :

“L’évidence au moment 1800”

Vendredi 8 décembre 2021, de 14h à 18h, à l’Université de Bourgogne.

Séance comodale :

  • en présentiel à l’Université de Bourgogne, “salle des conseils” de la MSH, Esplanade Erasme, 21 000 Dijon
  • à distance sur Zoom en utilisant le lien de connection suivant : https://cnrs.zoom.us/j/92948945414?pwd=RVB3YWgwclkyQTVGQklVNFB6SjZxdz09.
  • Inscription préalable auprès de Jean-Marie Roulin :

Programme de la séance : “L’évidence au moment 1800”

14h : Accueil et présentation, Stéphanie Genand et Jean-Marie Roulin

14h15-14h45 : 

Lucien Derainne (IHRIM, Université de Strasbourg),

« Peut-on faire une histoire littéraire de l’évidence ? Le cas de la clarté durant le tournant des Lumières »

Discussion

15h-15h30 : 

Hélène Parent (CSLF, Nanterre),

« ‘Vos crimes ne sont démontrés qu’avec trop d’évidence’ : rhétorique du ‘genre accusatif’ dans les assemblées de la Révolution française »

Discussion- Pause

16h-16h30 : 

Jordane Trubuil (Collège Robert Doisneau (92) et CPTC, Université de Bourgogne),

« Le Roman balzacien, du chaos à l’organisation : l’évidence de la Comédie Humaine ».

Discussion

16h45-17h15 : 

Jacob Lachat (Université de Lausanne),

« L’évidence des détails pittoresques ou l’impartialité de l’historien ».

Discussion et conclusion

Le flyer détaillé est à télécharger ici