1800 : la littérature des années 1780-1830

Le carnet de recherches “1800” s’intéresse à la littérature des années 1780-1830. La périodisation de l’histoire littéraire et les contraintes institutionnelles ont traditionnellement figé cette séquence dans un statut au mieux transitoire, au pire stérile. Les modifications décisives qui interviennent entre 1780 et 1830 en font pourtant un seuil capital de la vie littéraire et de l’histoire des idées. L’expérience de la Révolution, la négociation de sa mémoire et de son héritage, la refonte corollaire des modèles esthétiques introduisent des changements décisifs qui redessinent, en même temps que la politique et l’identité, l’imaginaire. Les années 1789-1830, ainsi reconsidérées, ne représentent plus une transition entre Lumières et romantisme, mais des années particulièrement dynamiques et fécondes.

Ce carnet accompagne et nourrit le séminaire “1800 : la littérature des années 1780-1830” qui se réunit deux fois par an, sous la direction de Stéphanie Genand et Jean-Marie Roulin.

Lieu d’échange et de réflexion, pour les enseignants-chercheurs comme pour les doctorants, il se veut un espace de réflexion, de débats et d’ouverture de perspectives nouvelles. Il fédère tous les spécialistes, en sciences humaines, du moment 1800.


Une réflexion sur « 1800 : la littérature des années 1780-1830 »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.